Dépêches

Date: 22/01/2018

Vie des affaires

Vie des affaires

Contrats de distribution

Validité d'une clause d'approvisionnement exclusif dans un contrat de franchise

Un boulanger franchisé cesse de s'approvisionner auprès du fournisseur exclusif désigné par son contrat. Poursuivi en justice pour rupture fautive de la convention d'approvisionnement, il fait valoir que cette clause du contrat de franchise imposant aux franchisés de s'approvisionner seulement chez un fournisseur bien précis est illicite. Selon lui, elle instituerait une restriction de concurrence condamnée par le droit européen et l'article L. 420-1 de notre code de commerce. Les juges d'appel, suivis par la Cour de cassation, lui donnent tort et le condamnent à indemniser le fournisseur.

Cette solution n'est pas nouvelle. Elle confirme la licéité des clauses d'approvisionnement exclusif en matière de franchise quand elles sont indispensables pour préserver l'identité commune et la réputation du réseau de franchise symbolisé par l'enseigne. En l'occurrence, tel était bien le cas car la clause contestée était nécessaire pour disposer chez chacun des franchisés de produits ayant une qualité et un goût uniforme parce que fabriqués selon un cahier des charges et un procédé propre à ce fournisseur. Or, ceci constituait un élément décisif pour l'image et l'identité du réseau de franchise.

Cass. com. 20 décembre 2017, n° 16-20500

Retourner à la liste des dépêches Imprimer